La CSG, qu’est-ce que c’est ?

L’ « amendement Ayrault » voté jeudi 12 novembre à l’Assemblée nationale prévoit une baisse de la CSG pour les bas salaires. Mais qu’est-ce que la CSG ? Explications. 

Validé par les députés, l’amendement propose de remplacer une partie de la prime d’activité par une baisse équivalente de la contribution sociale généralisée (CSG). Il s’agit d’alléger la CSG sur les salaires compris entre 1 et 1,3 SMIC afin d’augmenter le pouvoir d’achat.

La CSG sert au financement de la sécurité sociale. Créée en 1990 par le gouvernement de Michel Rocard, la CSG a pour objectif d’alléger le coût du travail en créant un impôt dédié au financement du système de protection sociale. La CSG est un impôt prélevé à la source, sur l’ensemble des revenus des personnes résidant en France. Son taux varie selon le type de revenu et la situation de l’intéressé, mais il n’est pas progressif.

En 2014, la CSG a rapporté 93,8 milliards d’euros à l’Etat français (4,8% du PIB), soit plus que l’impôt sur le revenu des Français (72,3 milliards d’euros ou 3,8% du PIB).

En 2015, les principaux taux sont de :

  • 7,5 % sur les revenus d’activité et assimilés
  • 6,6 % sur les pensions de retraite et de préretraite
  • 6,2 % sur les revenus de remplacement
  • 8,2 % sur les revenus du patrimoine et de placement

Fleur De Boer

Écrit par fleurmargot