La chute de l’euro sur les marchés asiatiques

Apres la victoire du Parti de gauche radicale Syriza aux législatives grecques, l’euro plonge sur les marchés asiatiques à son plus bas niveau historique.

Ce lundi matin, à Tokyo, la monnaie européenne s’est affichée à 1,1098 dollar, son plus faible cours depuis septembre 2003. Ces derniers jours, l’euro oscillait entre 1,1102$ au taux le plus bas, et 1,1651$ au plus haut. Cette descente considérable apparaît après l’élection de Syriza en Grèce.

Les Grecs ont voté pour le Parti de gauche espérant tourner la page des politiques austères imposées au pays par la Banque centrale européenne, l’Union européenne et le Fonds monétaire international (FMI) depuis quatre ans, en échange de 240 milliards d’euros de prêts pour sauver le pays de la faillite.

La renégociation de la dette grecque pourrait avoir des conséquences économiques pour tous les pays de la zone euro. Le risque de voir la Grèce quitter l’euro plonge l’Europe dans une incertitude économique. L’arrivée de la gauche radicale grecque au pouvoir ne devrait pas être de nature à décourager les investisseurs. Les marchés des banques européennes ont instaurés un cadre capable de gérer la menace constituée par les pays endettés, précisent plusieurs experts.

 

K.C

Écrit par vitina