La chaîne controversée Russia Today s’installe en France

Dès le 18 décembre prochain, la chaîne d’information russe Russia Today s’installe en France. Elle sera diffusée sur les box d’opérateurs qui acceptent sa diffusion. (Crédit photo : Kremlin.ru, domaine public)

Possédant déjà une équipe au Royaume-Uni, aux Etats-Unis et deux chaines en arabe et espagnol, tous gérées depuis Moscou, Russia Today se lance dans l’Hexagone, avec 20 millions d’euros de budget.

À partir du lundi 18 décembre, la chaîne d’information russe, Russia Today, va émettre en français. RT France ne sera pas directement diffusé sur la TNT, mais sera disponible sur les box d’opérateurs acceptant son offre d’information. Pour l’instant seul Free a approuvé la diffusion de la chaîne. Selon Xenia Fedorova, la présidente de RT France, des négociations sont en cours avec trois autres opérateurs principaux pour pouvoir être diffusé dès le mois de janvier 2018.

Disponible dans une centaine de pays, la chaîne d’information russe RT a été créé en 2005 à Moscou et est intégralement financée par le gouvernement russe.

Si le canal émet en continu en langue arabe depuis 2007, en espagnol depuis 2009 et en anglais depuis 2010, elle se lance tardivement à l’assaut du marché français.

Russia Today s’est fait connaitre du grand public lors de la campagne présidentielle américaine. Twitter a annoncé l’an dernier que le média russe a financé près de 1 800 tweets promotionnels en faveur de Donald Trump.

La Russie a également été accusé par les services de renseignements américains d’avoir organisé une campagne d’influence contre Hillary Clinton, candidate démocrate. Dans un rapport de sept pages consacré à Russia Today, les services secrets déplorent une couverture négative sans relâche de la campagne de l’ancienne candidate.

En France, c’est Emmanuel Macron qui a attaqué la chaine devant Vladimir Poutine au mois de mai à Versailles. Il a notamment accusé les journalistes du média russe de faire de la propagande mensongère, faisant notamment allusion aux rumeurs le disant homosexuel. Incident qui l’a conduit à refuser d’accréditer les journalistes de RT pendant la campagne.

Pour se lancer, Russia Today France dispose de 20 millions d’euros. Un projet conséquent pour sa maison-mère : au-delà de la France, c’est tout le public francophone que Russia Today entend atteindre via sa nouvelle chaîne.

 

Mané Alexanian

Écrit par IEJ3B