La BCE, sauveuse de l’économie européenne

Le président de la Banque Central Européenne, Mario Draghi, a décidé de lancer un vaste programme de rachat de la dette publique européenne. C’est une décision historique puisque c’est la première fois qu’un tel processus est lancé afin de rétablir l’économie.

C’est pas moins de 60 milliards d’euros par mois qui seront investis chaque mois jusqu’en septembre 2016 soit près de 1000 milliards d’euros. Le but est de racheter de la dette aux banques afin de permettre aux organismes financiers d’injecter plus de liquidités dans l’économie et donc profiter à la population.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ces milliards ne vont majoritairement pas aider les pays les plus en difficulté. En effet la BCE compte racheter les dettes d’Etat en fonction de la composition de son capital. C’est donc à l’Allemagne que ce programme va profiter le plus car cela représenterait 18% de sa dette contre 2% de la grecque. La France reste avantagée avec 15 % de sa dette rachetée

Avec de meilleurs bilans, les banques pourront souscrire beaucoup plus de prêt nécéssaire à la consommation. Concernant les entreprises, c’est aussi une bonne nouvelle qui va faciliter les exportations et les prises de risques. Notons que ce programme est du pain béni pour les investisseurs puisqu’il devrait relancer les cours de la bourse.

Même si ce programme semble prometteur des économistes tel que Jean-Michel Six de Standart & Poor estime que les investisseurs ne reviendront pas tout de suite.

 

Antonin Ploquin

Écrit par lukasantonin