La BCE rachète les dettes pour relancer l’économie

Aujourd’hui, la Banque Centrale Européenne (BCE), lance un programme de rachats de dettes publiques afin de relancer l’économie et l’inflation. On parle déjà de « bazooka monétaire » comme une dernière arme pour relancer l’économie.

Le directoire de la BCE annoncera aujourd'hui la politique monétaire de la zone euro (Photo : Flickr. Copyright : Santi Villamarin)

Le directoire de la BCE annoncera aujourd’hui la politique monétaire de la zone euro (Photo : Flickr. Copyright : Santi Villamarin)

Annoncé par Mario Draghi, président de la BCE, l’institution débutera dès le 9 mars 2015. L’idée : Racheter jusqu’à 60 milliards d’euros par mois de dettes publiques auprès des banques, afin d’alléger le poids des dettes en augmentant la quantité d’euros en circulation. D’ici septembre 2016, environ 1140 milliards d’euros de dettes auront été rachetés, même si cette date n’est pas encore considérée comme butoir, le programme sera prolongé « au delà si besoin » selon Mario Draghi. Car l’objectif est d’être « proche mais en dessous » des 2% d’inflation.

Appelé « Quantitative easing » aux Etats-Unis, il s’agit en fait d’ « assouplissement quantitatif ». La BCE prend donc une initiative que la Réserve fédérale américaine a déjà prise pour relancer l’économie des Etats-Unis. A la seule différence qu’il s’agissait de racheter de la dette pour l’équivalent de 25% à 30% de leur richesse. Or, en France, on parle de 10% à 12% du PIB de la zone euro.

Un projet qui devrait permettre aux banques de financer plus facilement les entreprises.

Camille Dufour

Écrit par camalexia