Kim Jong-un en visite à Moscou

Le leader nord-coréen se déplacera pour la première fois hors de la Corée du Nord. Il se rendra en Russie début mai. Il a été invité pour célébrer la victoire des alliés lors de la seconde guerre mondiale.

Kim Jong-un, dirigeant de la Corée du Nord depuis 2011 ©Google Images

Kim Jong-un, dirigeant de la Corée du Nord depuis 2011 ©Wikipedia

L’invitation de Poutine a été acceptée. A l’occasion de la commémoration des 70 ans de la victoire des Alliés dans la Seconde Guerre mondiale, Kim Jong-un se rendra en Russie pour sa première visite à l’étranger en tant que chef d’Etat. Le Kremlin a confirmé hier la venue du dirigeant nord-coréen le 9 mai prochain. Sur la Place rouge, il sera aux côtés du président chinois Xi Jinping. Parmi les 20 autres chefs d’état invités, Barack Obama ne s’est pas encore prononcé sur sa venue.

Le déplacement du dictateur a-t-il des raisons d’inquiéter les Occidentaux ? La Chine, principal partenaire de la Corée du Nord, commence à s’éloigner de ce petit Etat. Ainsi, le rapprochement entre le fils de Kim Jong-il et Poutine pourrait renforcer « l’axe du mal », qui est toujours d’actualité aux Etats-Unis. Mais quel est l’intérêt de Poutine de défier une nouvelle fois les USA ? Aucun. Le président russe ne sert cette fois-ci, que ses propres intérêt. Afin de faciliter ses exportations de gaz naturel vers la Corée du Sud, les Russes espèrent pouvoir construire un gazoduc à travers le territoire nord-coréen. D’où tout ce soutien pour la Corée du nord.

Jeffrey Bevilacqua

Écrit par jeffyasser