Julian Assange, interrogé par les magistrats Suédois à Londres

Cela fait 3 ans que le créateur de wikileaks, Julian Assange est réfugié à l’ambassade d’Equateur de Londres. Il fait l’objet d’un mandat d’arrêt européen pour viol. L’australien semble avoir accepté d’être entendu par un magistrat suédois, pays dans lequel il a été inculpé.

Julian_Assange_in_Ecuadorian_Embassy Vendredi, le parquet Suédois a proposé d’interroger Julian Assange à Londres et de le soumettre à un test ADN, afin de faire évoluer l’enquête bloquée depuis son retranchement à l’ambassade d’Equateur. Selon les dires de ses avocats, ce dernier aurait accepté.

Cette requête est un revirement de la part de la justice Suédoise qui avait refusé jusqu’à aujourd’hui de l’entendre, à sa demande.

Réfugié depuis juin 2012 à l’ambassade d’Equateur à Londres pour échapper au mandat d’arrêt européen qui plane au dessus de sa tête, le fondateur de Wikileaks est surveillé 24 heures sur 24 par les forces de l’ordre Britanniques.

Les avocats de Julian Assange sont satisfaits de la décision Suédoise qu’ils réclament depuis 4 ans : « C’est la route à suivre pour qu’il soit innocenté ».

Celui qui a révélé les pratiques obscures de la NSA au grand public, le fondateur de Wikileaks apparaît aujourd’hui en meilleure posture, d’autant plus que sa détermination à prouvé son innocence n’a jamais perdu de son intensité.

 

Avoir aussi:

Alexandre Painchaud

Écrit par alexju