Journée noire pour la SNCF : Les motifs de la grève
jean pierre dalbera flickr©

les Franciliens connaissent aujourd’hui la première grève de l’année (photo archives jean pierre dalbera flickr©)

Selon les dernières prévisions de la compagnie ferroviaire, les Parisiens devraient être confrontés à un trafic très fortement perturbé. Mais quelles en sont les véritables raisons ?

Ce mouvement de grève est principalement causé par les règles de travail des cheminots de la SNCF et des entreprise privées. Si les syndicats de la SNCF et de la RATP appellent à cesser le travail ce mercredi, c’est essentiellement pour se faire entendre sur leurs salaires et leurs conditions de travail. Bien que les revendications des cheminots soient plus sectorielles que les antennes syndicales qui manifestent contre le projet El Khomri, les perturbations restent néanmoins importantes.

Seulement un tiers des trains sont prévus en Ile-de-France sur les lignes régionales, ainsi que sur la plupart des lignes TGV.

Concernant la RATP, le réseau prévoit un trafic normal sur les lignes de métro et un train sur deux sur le RER B. Quant à la circulation du RER A et celle du réseau de bus et de tram, elle ne sera que très légèrement agitée. D’après les prévisions des deux entreprises ferroviaires, cette grève s’étendrait jusqu’au jeudi 10 mars matin.

À lire également: SNCF: les raisons d’une grève qui s’annonce très suivie

Sarah Simao

Écrit par Alizee Lanzarini