Jonah Lomu : la légende du rugby néo-zélandais est décédée

L’ancien international, Jonah Lumo est décédé ce matin d’une crise cardiaque à Auckland, Nouvelle-Zélande, à l’âge de 40 ans. 

C’est John Mayhew, l’ancien médecin des All Black, qui a annoncé la triste nouvelle ce matin, « De la part de la famille Lomu, je peux confirmer que Jonah est mort ce (mercredi) matin. C’était totalement inattendu. Sa famille et lui revenaient la nuit dernière de Grande-Bretagne et il est mort subitement. » a-t-il annoncé aux médias locaux.

John Mayhew était atteint depuis 1997 d’un grave dysfonctionnement rénal (le syndrome néphrotique), qui l’avait  contraint à arrêter sa carrière en 2002. Deux ans plus tard, l’homme retrouve brièvement les terrains. En 2011, il annonce avoir fait une sévère rechute. Il était sur une liste d’attente pour recevoir une greffe de rein.

Un athlète hors norme

Bien qu’il ne fut jamais champion du monde avec le XV néo-zélandais, Jonah Lomu est considéré comme l’homme qui a fait basculer le rugby dans une autre dimension. A tout juste 20 ans, il est vu comme l’un des joueurs les plus talentueux de sa carrière et promis à un avenir radieux, en témoigne la coupe du monde 1995.

Très vite il devient une star planétaire dans sa discipline : campagnes publicitaires, sponsors … Sa carrière ne durera que 10 ans avec son apogée en 1999 où les All-Blacks seront éliminés en demi-finale pour la France. Au total, Jonah Lumo c’est 37 essais pour 63 sélections (1994-2002).

Passionné, Jonah Lumo avait fait le déplacement jusqu’en Angleterre pour soutenir l’équipe nationale néo-zélandaise. Une épreuve pour lui, dépendant des dialyses (il devait faire des dialyses tous les jours durant 6 heures).

Le 29 août dernier il se confiait sur les contraintes lier à sa maladie, « Tous les dialysés sont différents mais ils ont un point en commun : ils n’ont pas le choix. Si ce n’est abandonner. » Il avait également un souhait : tenir jusqu’aux 21 ans de ses fils. Dhyreille et Brayley ont perdu leur père à 5 et 6 ans.

A lire aussi : Jonah Lumo, l’homme qui a révolutionné le rugby

Marjolaine Margue

Écrit par marjolaine.margue