JO 2024 : Paris, des atouts… et des faiblesses

Rien n’est encore décidé pour 2024. Pourtant, les Jeux olympiques font déjà débat. Avec l’étude d’opportunité et le dossier de candidature de Paris aux JO, plusieurs problématiques et atouts ressortent.

Il y a cent ans que Paris n’a pas accueilli les Jeux olympiques d’été. En cent ans, la capitale s’est remodelée et dispose aujourd’hui d’atouts indéniables. Paris possède quasiment… toutes les infrastructures nécessaires à la réalisation des 28 sports représentés aux Jeux ! Si l’on en croit le rapport, les travaux à réaliser concerneront une piscine olympique, un village olympique pour accueillir les sportifs et leurs équipes et d’un centre des médias.

Paris dispose donc déjà d’une bonne base et le coût total des Jeux olympiques devrait donc être financé aux trois quarts par le privé ainsi que par le Comité International Olympique (CIO). Paris compte se resservir des infrastructures après les JO, comme pour le village olympique, qui devrait accueillir des logements par la suite. Un côté « développement durable » qui pourrait séduire le CIO.

La capitale respectera-t-elle réellement ses engagements ?

Concernant les précédents Jeux Olympiques d’été, les budgets annoncés ont souvent été dépassés. Pour les JO 2012, Londres avait prédit un budget initial de 3 milliards de livres, pour terminer à 9 milliards (soit 11,5 millions d’euros). Celui de Paris apparaît très raisonnable, trop diront certains. De l’autre côté, pas sûr que la capitale française puisse se permettre un dépassement…

Reste encore à obtenir les Jeux, et cela n’est pas le plus simple. En compétition avec d’autres villes comme Boston aux Etats-Unis, Rome et Berlin ou Hambourg en Allemagne, Paris va devoir prouver au CIO ses capacités.

Sabrine Zahran

Écrit par jackson