Japon : comment votre chat peut devenir une source de revenu

Au Japon, une entreprise incite ses salariés à adopter ou ramener ses chats au bureau. En échange, chaque possesseur d’un félin reçoit une prime de 35€. 

La direction de Ferray Corporation, spécialisée dans la conception de sites web, a eu l’idée, à première vue saugrenue, d’adopter des chats pour motiver ses salariés. Sauf que, d’après une étude très sérieuse de l’International Journal of Workplace Health Management, la présence de ces félins au travail augmenterait la productivité des salariés. Pas si fous, ces Japonais…

Ferray Corporation a même poussé le concept jusqu’au bout en incitant ses salariés possesseurs de chats à les ramener au bureau. Au plus grand désarroi des allergiques et des maniaques de l’hygiène…

Pour les autres – les fans de boules de poils – , une balade sur le Twitter de la société s’impose.

 

Xavier Collin

Écrit par Xavier Collin