Jacques Toubon s’en prend à Emmanuel Macron

L’ancien Garde des sceaux de Jacques Chirac lance une violente charge contre la politique migratoire du gouvernement. 

Le Défenseur des droits n’apprécie pas le durcissement de la politique d’Emmanuel Macron. Il accuse, ce lundi sur France Inter, un recul net des droits fondamentaux, qui mériterait selon lui une condamnation de la Cour européenne des droits de l’Homme. Il parle notamment de la circulaire du 12 décembre, qui prévoit le recours à des «équipes mobiles» dans les centres d’hébergement d’urgence pour en recenser les occupants, et les orienter vers des structures différentes selon qu’ils seraient réfugiés, demandeurs d’asile ou déboutés.

C’est typiquement du recensement, inadmissible pour Jacques Toubon. Plusieurs association le lui ont fait remarquer pour qu’il intervienne auprès du gouvernement. Objectif: que les dernières instructions «portant gravement atteinte aux droits fondamentaux» des étrangers «ne soient pas mises à exécution».

En plus, il s’inquiète du projet de loi de Gerard Collomb, « asile immigration » qui prévoit de doubler la durée maximale de rétention à 90 jours, d’accélérer les expulsions et d’instaurer un traitement rapide des demandes de droit d’asile. La loi est qualifiée « d’expéditive » par le défenseur des droits.

Lisa Henry

Écrit par IEJ3A