Italie : Un président pour le titre ?

Sergio Mattarella, a été élu samedi Président de la République italienne pour un mandat de sept ans. Cet anti-Berlusconi succède à Giorgio Napolitano, qui avait démissionné au mois de janvier. Une élection très politique mais un titre avant tout honorifique.

A 73 ans, le sicilien a été élu par les grands électeurs italiens, à la tête de la présidence italienne avec 665 voix favorables sur 1009 votants. Selon la Constitution italienne, le président de la République est le chef de l’État représente l’unité nationale. Officiellement sa mission est d’apaiser les tensions politiques et d’arbitrer tout conflit. Mais qu’en est-il réellement ?

Palais présidentiel à Rome sourcephoto: ® wikipédia

Palais présidentiel à Rome sourcephoto: ® wikipédia

L’heureux élu jouit tout d’abord d’un titre honorifique, qui suivant la tradition récompense les hommes politiques qui ont eu une carrière sérieuse et sans écarts. Le plus souvent il est choisi par le président du conseil. Ce qui peut faire de lui un instrument politique pour le gouvernement ou l’opposition.

La villa Rosebery à Naples, résidence d'été du président Italien. sourcephoto: ® wikipédia

La villa Rosebery à Naples, résidence d’été du président Italien. sourcephoto: ® wikipédia

Il est également doté d’un salaire conséquent, 210 000€ par an, d’un service personnel de sécurité, d’une flotte de 12 voitures voitures de fonctions. De plus le nouveau président, dispose de trois résidence de fonctions, Le palais présidentiel, Quintale de Rome,  la villa Rosebery à Naples, ainsi que la résidence présidentielle de Castelporziano, à 20 minutes de Rome et à quelques minutes de la mer.

La résidence présidentielle de Castelporziano en banlieue de Rome sourcephoto: ® wikipédia

La résidence présidentielle de Castelporziano en banlieue de Rome sourcephoto: ® wikipédia

 

Ph de Castel

Écrit par phantoine