Insee : Pourquoi le taux de chômage devrait baisser ?

Le taux du chômage devrait baisser au premier semestre. Selon l’Insee, il devrait passer sous la barre des 10% en métropole. 

Selon la note de conjoncture de l’Insee publiée jeudi, un ralentissement de la création d’emplois est attendu. Malgré cela, l’Institut National de la statistique prévoit que l’indicateur devrait se replier au premier trimestre, à 9,9% de la population active (- 0,1 point).

La légère baisse du chômage s’expliquerait par une hausse de l’emploi avec la création de près de 63 000 postes, un chiffre supérieure à celui de la nouvelle population active (50 000). Le secteur marchand non agricole devrait créer 37 000 emplois salariés au 1er semestre, dans la ligné des 45 000 postes mis en place lors du second semestre 2015.

Le plan d’urgence annoncé en janvier permettrait de soutenir l’emploi privé notamment avec la prime de 4000 euros accordés aux PME qui embauchent en contrat durable des salariés peu qualifiés. Le secteur non marchand contribuerait également à la baisse avec la création de 11 000 postes.

Le chômage, « quasiment stabilisée depuis l’été 2014 », avait connu l’an dernier sa première baisse depuis 2010. Une tendance qui devrait se prolonger cette année selon l’Insee. L’indicateur, le seul reconnu à l’international, est cependant à contre-courant de celui de Pôle emploi qui ne cesse de voir le taux augmenter.

Pour rappel, le président François Hollande avait conditionné une éventuelle présentation aux élections présidentielles de 2017 seulement s’il y a un baisse de chômage significative en 2017.

Alexandre Hachem 

Écrit par Alexandre Hachem