Indépendance de la Catalogne : une élection décisive

Les Catalans sont de nouveau appelés aux urnes ce jeudi pour élire leur nouvelle assemblée régionale. (Crédit photo : Joan Campderrós-i-Canas)

Ce jeudi, les catalans se rendent aux urnes pour des élections anticipées. L’enjeu : décider si les indépendantistes doivent rester au parlement de Barcelone. 

Nouvelle étape décisive vers l’indépendance possible de la Catalogne. Aujourd’hui, les 7,5 millions de Barcelonais sont appelés à se rendre aux urnes pour élire leur parlement régional. Ce scrutin a été convoqué par le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy, après la déclaration d’indépendance de Carles Puigdemont en octobre. Les bureaux de votes ont ouvert dès 9h00 ce matin, et la participation devraient battre des records. Selon les informations du Figaro, 80% des électeurs se déplaceront dans la journée. 

Qui sont les favoris ?

Selon les derniers sondages, l’ancien vice-président incarcéré Oriol Junqueras appartenant à la Gauche républicaine de Catalogne arriverait en tête avec entre 29 et 35 sièges. L’unioniste Inès Arrimadas du parti libéral Ciudadanos suivrait avec 27 à 36 sièges. Et Carles Puigdemont se placerait en troisième place. Il est provisoirement crédité d’environ 13% des voix.

Un parcours compliqué

Depuis 2006, la Catalogne évoque l’idée de devenir un État indépendant de l’Espagne. En 2014, un référendum est organisé et 80% des votants se prononcent pour l’indépendance de la région. Un an plus tard, lors des élections régionales les indépendantistes obtiennent la majorité au parlement et adoptent une résolution prévoyant «un État catalan indépendant » sous « la forme d’une république» avant 2018. Le 27 octobre, Carles Puigdemont, alors président de la région, proclame l’indépendance de la catalogne.

Aurélien  HAMEL

Edité par Maël Chaumier

Iconographie par Hippolyte Corneille

Écrit par IEJ3B