INDE: Décès d’une adolescente violée et brûlée vive

Une adolescente violée et brûlée à plus de 90 degrés, a succombé à ses blessures ce mercredi, a annoncé la police de New-Delhi.

La jeune adolescente de 16 ans avait été admise lundi à l’hôpital de New-Delhi.“Elle n’a malheureusement pas pu être sauvée en dépit des efforts de l’équipe médicale” a déclaré tôt ce matin Ashwani Kumar, policier chargé de l’enquête.

Cette terrible agression s’est déroulée sur le toit de son domicile. Selon le père de la victime, la jeune femme était harcelée depuis un an par un voisin dans leur village de Uttar Pradesh.Les nombreuses mises en garde contre son agresseur n’ont pas suffi à empêcher ce crime.

L’accusé âgé de 19 ans a été arrêté et devrait être incarcérée. “L’enquête devra permettre de comprendre les motifs et les détails de ce crime”.

Les défenseurs des droits des femmes accusent régulièrement la police de négliger les plaintes pour harcèlement, ce qui encourage les agresseurs à continuer leurs méfaits En fin 2012, le viol collectif d’une étudiante ayant entraîné sa mort avait engendré une vague d’indignation. Ce fait divers avait mis en lumière les violences dont sont victimes les femmes en Inde. La loi envers les agresseurs avait été durcie après ce crime.

En Inde, une femme est violée toutes les 22 minutes et une victime sur trois à moins de 18 ans.

 

             Esther Bassingha

Écrit par Esther Bassingha