À Paris, la part des acheteurs étrangers ne cesse d’augmenter passant de 6,3% en 2010 à 8,4% en 2014, à tel point qu’elle a même dépassé son niveau d’avant la crise (8,1 % en 2008).

Les quartiers les plus convoités restent les arrondissements huppés du centre de la capitale (en vert sur la carte). Cependant, le 9ème et le 12ème (en rouge sur la carte) n’intéressent plus autant cette clientèle.

Parmi les acheteurs, on retrouve en grand numéro un : les Italiens qui constituent 16,6% de la clientèle étrangère. Bien après, suivent les Britanniques (6,7%), et les Africains. Les Moyen-Orientaux, quant à eux, sont focalisés sur « le Triangle d’Or » de Paris (en jaune sur la carte).

À lire aussi : Le ministère a retrouvé plus de 58000 logements neufs en 2014 sur lemonde.fr

Marie de Brauer

Écrit par mafloalex