Immigration: premier recul du gouvernement sur le projet de loi

Gérard Collomb à l’Assemblée Nationale en juillet 2017 / capture d’écran Youtube

Le Ministère de l’Intérieur annonce aujourd’hui qu’il retire une mesure controversée de son projet de loi contesté sur l’immigration attendu pour 2018.

Contesté au sein même de la majorité, le Ministère de l’Intérieur a retiré de son projet de loi sur l’immigration la notion de «pays tiers sûr» qui devait permettre, sous certaines conditions, d’envoyer un demandeur d’asile vers un pays de transit. Le ministère a précisé que «la notion de pays tiers sûr ne figurera pas dans le texte» et que le texte était toujours en discussion.

Un projet contesté

Hier à l’Assemblée nationale, une députée LREM avait vivement interpellé Gérard Collomb sur le projet de loi estimant que     «tous les étrangers de France ne sont pas des terroristes, et tous les étrangers de France ne sont pas d’indélicats fraudeurs aux aides sociales». Sonia Krimi avait également déploré que «les caricatures simplistes et cyniques apparaissent dans le débat public».

En France, en 2016, sur 85 700 demandes d’asile, 26 000 ont été accordées.

 

Aurélien HAMEL

Illustré par Mael Chaumier

Edité par Mané Alexanian

Écrit par IEJ3B