Ibrahimovic, un footballeur hors du commun

Devenu un globe trotteur au fil de sa carrière, Zlatan a forgé son image et sa légende au cours des années. Buteur né, il a gonflé ses statistiques d’un pays à l’autre. A 35 ans, Zlatan, victime d’une rupture des ligaments croisés voit peut-être sa carrière se finir brutalement. A moins qu’il ne revienne avec le mental que tout le milieu du football lui connait. 

Plus jeune, il s’imaginait déjà être un grand joueur. Forgé par une vie difficile, dont son enfance dans une banlieue de Malmö avec sa mère et la violence omniprésente au quotidien, il décide très tôt de passer plus de temps sur un terrain de foot qu’à l’école. Il vivra ensuite à l’âge de 10 ans avec son père atteint d’alcoolisme. Des moments compliqués dont il tirera sa force par la suite. En 1996, alors âgé de 16 ans, il rejoint le centre de formation du Malmö FF. Il n’en fallait pas plus pour lancer la carrière de ce jeune joueur si précoce. Il connaitra une relégation et une montée en championnat de 199 à 2001. Arsène Wenger alors à Arsenal tentera de le recruter, mais sans succès.

La carrière du Suédois est lancée. Il ira à l’Ajax, puis à la Juventus, l’Inter Milan, Barcelone, Milan AC, Paris-Saint-Germain et enfin Manchester United. Qualifié de mercenaire pas beaucoup de supporters depuis son passage au Milan AC après ses années milanaises précédentes chez le club rival. Mais force est de constater qu’il a laissé une trace indélébile dans le football. Plus populaire que le roi de Suède dans son pays, il est un des joueurs les plus bankable grâce à sa personnalité affirmée, et ses buts qui ont illuminés les stades au quatre coins de l’Europe.

Écrit par Fabien Davies