Hommage national : hausse des ventes des drapeaux français

Les attentats du vendredi 13 novembre ont ravivés l’esprit patriotique des Français. Dans toutes les villes de France, les ventes de l’étendard national sont en forte hausse.

Deux semaines jour pour jour après les attentats, le gouvernement organise un hommage national aux victimes des attentats de Paris et Saint-Denis dans la cour des Invalides. Les familles des disparus, les rescapés du Bataclan et des terrasses parisiennes, ainsi que les responsables politiques français, sont conviés à cette cérémonie.

En simultané et pour renforcer l’union nationale, François Hollande a invité tous les Français à « pavoiser » leur domicile pour rendre hommage aux victimes. Un appel inédit venant d’un chef d’Etat de la Ve République.

Cependant, les citoyens français n’ont pas attendu cet évènement pour afficher leur patriotisme. Depuis les attentats, les ventes de drapeaux tricolores sont quatre fois supérieures à celles enregistrées habituellement chez les commerçants. La bannière tricolore, longtemps assimilés au régime collaborationniste de Vichy ou plus récemment au parti politique d’extrême-droite, s’est dernièrement popularisée. Le drapeau est devenu un symbole d’unité.

En hommage aux victimes du terrorisme, drapeau à la fenêtre en ce jour de deuil national #HommageNational

Une photo publiée par Melanie  (@miss_melaniie) le

Vendredi 27 novembre 2015. #HommageNational #Flag #FlagOfFrance #Prayforparis #Pantin #Paris #France

Une photo publiée par Johnny (@johnny_galoche) le

#hommagenational #fiersdelafrance

Une photo publiée par Mabelle Schmitt (@mazapex) le

Un engouement auquel les commerçants ne s’étaient pas préparés. A ce jour, il n’existe pas de magasins spécialisés. Les Français ont donc pris d’assaut les magasins de sports, les boutiques de souvenirs et les magasins de farces et attrapes. D’autres ont redoublé d’ingéniosité sur les réseaux sociaux pour affirmer leur patriotisme en étendant par exemple des T-shirts bleu blanc et rouge côte-à-côte.

Mayline Meynard 

Écrit par nacerm