Hito Steyerl, la féministe reine de l’art contemporain

Dans le classement des artistes les plus influents du moment, le magazine britannique « ArtReview » célèbre Hito Steyerl. Mais qui est cette artiste?

« ArtReview » a publié, ce vendredi 3 novembre, le classement des 100 personnalités les plus influentes du monde de l’art contemporainDans de cette bible de l’art contemporain, un nom ressort : Hito Steyerl.

Née en 1966 à Munich, cette réalisatrice, artiste, auteure mais aussi féministe, a déjà fait parler d’elle. Le magazine ‘’ArtForum’’ (concurrant de « ArtReview ») l’a déjà mise en avant grâce à son court-métrage de 16 minutes : « How Not to be Seen: A Fucking Didactic Educational ».

Film hypnotisant où cette charmante artiste en kimono transforme l’absurde en lois cinématographiques ; avec la voix off d’Alfred Hitchcock expliquant le cinéma d’épouvante.

Hito Steyerl a été révélée dès 2007 lors de la « Documenta 12 », exposition d’art contemporain, grâce à son essai filmique « Lovely Andrea ». Cette enquête sur l’image des femmes se sert du corps de celles-ci pour faire passer un message féministe.

Récompensée par le milieu de l’art contemporain, cette artiste, critique et théoricienne ne manquera pas de continuer à soutenir la cause des femmes.

Hito Steyrel dans son court-métrage (Rosa Menkman/Flickr/CC)

 

Ilaria Congiu 

 

 

 

 

Écrit par IEJ3A

Laisser un commentaire