Hervé Renard : « Je suis né sous une bonne étoile »

Dimanche soir à Bata, la Côte d’Ivoire a remporté la 30ème édition de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) face au Ghana au tir au but (9-8). Un succès qui est avant tout la victoire d’un homme : Hervé Renard.

Il incarne à merveille le sorcier blanc d’Afrique. A savoir un entraîneur européen apportant son expérience, son savoir techniques et sa rigueur tactique. A seulement 46 ans, Hervé Renard est entré dans l’histoire du football africain.  Le coach de la sélection ivoirienne est parvenu à hisser son équipe sur le toit du continent. Et reconquérir un titre qui leur échappait depuis 1992.

Hervé Renard est devenu le seul entraîneur français à remporter la CAN avec deux pays différents.  Pas vraiment une surprise lorsque l’on se penche sur le passé. Le cannois avait réalisé l’exploit de gagner cette même compétition en 2012 avec la Zambie.

Une réussite incroyable en  Afrique qui peine toutefois à ce concrétiser sur le Vieux continent. Son passage à Sochaux la saison dernière ne restera pas dans les annales de la Ligue 1. Ni dans l’esprit des supporters sochaliens. Proche mais toujours exigent avec ses joueurs, le français n’avait pu empêcher le club du Doubs de descendre en Ligue 2.

Une expérience vite oubliée par  le cannois qui espère enfin connaître le même succès hors de l’Afrique.

Anthony Mendes

Écrit par hibatandrine