Mardi 26 avril 2016, seul un TGV sur deux, un transilien sur deux et un intercités sur trois circuleront.En Ile-de-France les lignes de RER B, C et D seront les plus perturbées. Lancé par l’ensemble des syndicats de cheminots contre un nouveau plan d’organisation du travail, la grève devrait être suivie par près de 60% des conducteurs et contrôleurs. C’est la troisième fois en l’espace de deux mois qu’un mouvement social modifie le « train-train » des usagers.grève sncf

La concurrence suscite le débat au sein de la Société Nationale des Chemins de Fer (SNCF). En aout 2015 la « loi Macron » pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques autorisait l’arrivée de nouveaux concurrents sur le marche du transport ferroviaire en France dès 2020 (avec un maintien du monopole publique de la SNCF et de la RATP jusqu’en 2039).

Par anticipation la direction de la SNCF propose une nouvelle organisation du travail pour les conducteurs et contrôleurs de trains. Rendre les 35 heures effectives chez les conducteurs et diversifier les taches des guichetiers et contrôleurs sont des solutions mises sur la table des négociations.

 

La date butoir des négociations est fixée au 30 juin 2016. Si aucun accord n’est trouvé une perturbation du trafic ferroviaire en plein milieu de l’Euro de football 2016 est à envisager.

Écrit par Gabriel Robert