Grève des transporteurs routiers : les pourparlers sont au point mort

Les syndicats patronaux ont déclaré qu’ils ne prendront pas part aux négociations qui étaient prévues ce jeudi matin. En ne participant pas à ce rassemblement, les syndicats veulent montrer leur mécontentement et leur désaccord en durcissant la grève.

 Les syndicats des transporteurs routiers sont en contradiction avec le patronal vis à vis de leur augmentation de salaire.Ils exigent une majoration de salaire de 5 % alors que le patronal offre seulement 2 % d’augmentation pour les rémunérations les moins élevés de l’accord collectif. Les entreprises ne peuvent pas accéder à leur demande et consentir à leur donner une hausse de salaire de 5 %.

Le patronat essaie de trouver une solution sur les salaires pour pouvoir enfin arrêter l’agitation de grève qui bouleverse le pays depuis dimanche dernier. Les majeures chambres patronales de la branche comme la fédération nationale des transports routiers (FNTR), l’Unostra et TLF ont considéré qu’aucune nouvelle donnée ne permet de reprendre les pourparlers dans les meilleures dispositions.Les syndicats comptent aller voir la direction générale du travail, pour pouvoir faire changer l’avis du patronal.

Et si ils ne trouvent toujours pas d’accords les syndicats sont prêts à durcir encore plus les grèves.

Yasser Salfiti

Écrit par jeffyasser