Georges Tron bientôt en prison ?

Ce matin, la Cour de cassation est allé à l’encontre de la requête du parquet général et a validé le renvoi de George Tron devant les assises pour viol et agression.

La cour de cassation a renvoyé Georges Tron (Maire UMP de Draveil), condamné en première instance pour le viol et l’agression de deux de ses anciennes adjointes de la mairie de Draveil dans l’Essonne (91). La cour avait rejeté ce matin son pourvoi en cassation.

Pourquoi George Tron est jugé pour viol et agression ?

L’affaire a débuté le 25 mai 2011 avec la plainte déposée par les deux anciennes employées de la mairie de Draveil. Elles accusent l’homme de ‘’ très nombreux gestes déplacés’’ au prétexte de massage thérapeutique des pieds.

En effet, l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy, pratiquerait la réflexologie plantaire, notamment en pratiquant des massages. Ce serait pendant ces séances qu’il aurait proposé à ses collaboratrices que les viols auraient eu lieu.

L’avocate des deux victimes Virginie Faux et Eva Loubrieu a affirmé que ses clientes étaient ‘’ très satisfaites’’ que Georges Tron doit ‘’affronter un jury populaire ‘’.

Georges Tron, a été réélu dimanche dernier suite au second tour des élections départementales mais il a finalement renoncé à briguer la présidence du conseil départementale de l’Essonne (91).

 

Antoine RUEF

Écrit par Antoine Ruef