Fumer un paquet de cigarettes par jour provoque 150 mutations de cellules pulmonaires

Des chercheurs ont révélé dans une étude, publiée ce vendredi 4 novembre, que le tabac est bien à l’origine de mutations pulmonaires.

Une étude publiée par des chercheurs a révélé un des côtés les plus nocifs de la cigarette. @pixabay

Une étude publiée par des chercheurs a révélé un des côtés les plus nocifs de la cigarette.

Le mois sans tabac commence à peine, qu’une nouvelle étude vient conforter les fumeurs qui auraient envie d’arrêter la cigarette. Publiée dans la revue « Science », cette étude affirme que fumer un paquet de cigarettes par jour provoquerait 150 mutations de cellules pulmonaires par an.

En effet, les tissus pulmonaires sont les plus touchés par ces mutations génétiques, même si d’autres parties de l’organisme sont atteintes, précisent les auteurs de l’étude, les chercheurs de l’Institut britannique Welcome Trust Sanger et du Los Alamos National Laboratory aux Etats-Unis.

Ces découvertes lient enfin cigarette et cancer du poumon. Si l’on sait que la cigarette peut engendrer 17 types de cancers (poumon, bouche, larynx, pharynx, œsophage, foie…), aucune étude n’avait encore déterminé comment le tabac les provoque.

Les chercheurs ont également mis l’accent sur les 7.000 substances chimiques différentes trouvées dans la composition des cigarettes dont 70 identifiées comme cancérigènes.

Scientists @sangerinstitute reveal the damage done to DNA by smoking – my online article here: https://t.co/EOA55sGjXN #BBCNewsSix pic.twitter.com/X1CUrVQRQr

— Fergus Walsh (@BBCFergusWalsh) 3 novembre 2016

Aurélie

Écrit par Aurelie Robert