Free : bientôt son propre smartphone ?

L’opérateur, connu pour casser les prix de la téléphonie mobile, réfléchirait à la conception de son propre smartphone. Une arrivée sur le marché qui, si elle se concrétise, pourrait bien à nouveau faire trembler la concurrence.

Xavier Niel, vice-président de Free, avait promis en novembre dernier « un petit truc sur le mobile » pour 2015. © Wikipedia

Xavier Niel, vice-président de Free, avait promis en novembre dernier « un petit truc sur le mobile » pour 2015. © Wikipedia

C’est la rumeur qui enfle ! Free mobile se pencherait sérieusement sur la création de son propre smartphone. Ce n’est pourtant pas la première fois qu’une rumeur de ce type circule, mais jusqu’ici, toujours aucun « FreePhone » à l’horizon !

A lire aussi : Free : un forfait 4G à 3,99€

Cependant, rappelez-vous les propos de Xavier Niel en novembre dernier, lors d’une interview sur BFM Business. Le vice-président de Free avait promis « un petit truc sur le mobile » qui serait disponible « avant la fin du premier semestre 2015 ». Mais même si la marque décidait de lancer son propre smartphone, cela ne constituerait pas une innovation en soi ; en effet, ses concurrents proposent déjà leurs propres modèles depuis plusieurs années, fabriqués par des sous-traitants asiatiques.

A lire aussi : Free bat tous les records

Free pourrait alors s’appuyer sur un système d’exploitation existant, comme Android ou Firefox OS, tout en y ajoutant ses propres interfaces… Et nous savons tous que, question innovation, Free est le champion ! Reste à savoir si l’opérateur choisira de conserver son système d’offres sans engagement, très prisé des abonnés. Le marché des mobiles non subventionnés par les opérateurs a en effet explosé en France depuis l’arrivée de Free Mobile sur le marché. Selon le cabinet d’analyse GfK, ils ont représenté 41% des ventes nationales de téléphones en 2014, en augmentation de 15 points par rapport à 2013. Un délicieux gâteau, dont Free prendrait bien une part !

Tina Duarte-Monteiro

Écrit par tinachloe