François Hollande décore en catimini un prince saoudien

François Hollande a décoré vendredi 4 mars un prince héritier saoudien. L’information confirmée par l’Elysée passe mal et enflamme les réseaux sociaux.

François Hollande décore le prince héritier saoudien Mohamed Ben Nayef, vendredi 4 mars.

François Hollande décore le prince héritier saoudien Mohamed Ben Nayef, vendredi 4 mars.

Le président de la République a confirmé dimanche la décoration « au titre de personnalité étrangère » de Mohamed Ben Nayef, prince héritier d’Arabie saoudite et également ministre de l’intérieur du royaume.

Si la visite du prince héritier est bien inscrite à l’agenda de François Hollande au vendredi 4 mars, l’Elysée a semble-t-il omis de préciser qu’à l’issue de cet entretien une légion d’honneur serait remise à l’invité. Pourtant, de nombreuses photos de la rencontre ont été publiées sur le site internet de le présidence française.

C’est finalement, l’agence de presse saoudienne qui mentionne cette décoration :

« Après cela, le président français a remis à son altesse la médaille de l’ordre national de la Légion d’honneur qui est la plus haute distinction française pour tous ses efforts dans la région et dans le monde dans la lutte contre le terrorisme et l’extrémisme ».

Une décoration qui enflamme le web 

Les réactions ne se sont pas faites attendre sur les réseaux sociaux. Le Front national est monté au créneau. Florian Philippot à évoqué sur Twitter « une légion de déshonneur ». Egalement, Gilbert Collard parle de « honte ».

Au sein du PS également où des voix ont dénoncées cette décoration. Le député socialiste Gérard Bapt souligne dans un communiqué que « le réalisme politico-commercial ne devrait pas conduire à des postures morales à deux vitesses ».

De son côté, l’Elysée s’est défendue en invoquant une « habitude protocolaire et diplomatique » fréquente.

 

Fanny Michel

 

Écrit par Fanny Michel