François Fillon pour une nouvelle alliance mondiale

Dans une interview accordée au Monde, l’ex Premier ministre, député UMP de Paris annonce le besoin pour la France d’élargir ses alliances internationales pour contrer la menace djihadiste.

Après les attentats qui ont touché Paris il y a deux semaines, l’ancien premier ministre appelle à une modernisation diplomatique et politique.

 « Il ne faut plus raisonner comme du temps de la guerre froide, avec l’OTAN et un front communs constituer par les nations occidentales. Il faut élargir  nos alliances ».

Trouver de nouveaux alliés et casser les clivages occidentaux instaurer durant la guerre froide. François Fillon explique que nous n’avons ici, pas à faire à un « choc des civilisations » mais à une menace commune.  Il faut donc réagir en fonction et ne pas se centrer sur des réactions militaire et politique nationale qui n’ont d’ailleurs pour le moment pas été une si grande réussite, toujours d’après l’ex-Premier ministre qui pointe du doigt l’incapacité des services de renseignements et de sécurité. Une vision un peu pessimiste lorsque l’on sait que ces mêmes services ont déjoué de nombreux attentats en 2014.

Mais élargir les alliances diplomatiques permettrait aussi d’être plus nombreux, et donc d’avoir plus de poids pour faire plier les grandes puissances telles que la Russie, sur des dossiers délicats qui n’avancent pas depuis trop longtemps comme c’est la cas de la Syrie. Une alliance avec l’Iran paraît inévitable pour désamorcer un des épicentres du djihadisme.

La question des financements du fléau radical islamiste se pose aussi. Si François Fillon affirme n’avoir aucune information fiable sur le sujet, il reconnait l’implication de nombreux pays dans l’enrichissement des firmes islamistes.

 

Floriane Hours

Écrit par mamaflo