François Baroin : le nouvel homme fort de François Fillon

À 51 ans, l’ancien ministre de Nicolas Sarkozy pourrait s’affirmer comme l’homme incontournable dans l’équipe de la droite. François Fillon l’a nommé en charge du rassemblement politique. Un premier pas vers Matignon en cas de victoire à la présidentielle ? 

Qui est François Baroin ? S’affirmant comme un des plus grands soutiens de François Fillon, François Baroin fait désormais figure d’homme fort au sein de l’équipe du candidat de la droite. Chargé du rassemblement politique, l’ancien sarkozyste serait même pressenti pour devenir Premier ministre. 

La première image du maire de Troyes à la télévision remonte à décembre 1986. À l’époque, une équipe de France 3 réalise un reportage sur son père, Michel Baroin, haut fonctionnaire et dirigeant de la société d’assurance GMF et de la Fnac. Le jeune garçon se retrouve devant les caméras de la chaîne de télévision en T-shirt et caleçon, très peu inspiré par les questions que lui pose le journaliste. 

Quelques semaines plus tard, en mars 1987, c’est sur le plateau d’Apostrophes, l’émission littéraire de Bernard Pivot, que nous retrouvons François Baroin. Ce dernier y présente le livre que son père a tout juste eu le temps de finir avant de disparaître, un mois plus tôt, dans un accident d’avion au Cameroun. 

Jacques Chirac, son inspiration

François Baroin a toujours entretenu des liens privilégiés avec Jacques Chirac, grand ami de son père. Élu président de la République en 1995, Jacques Chirac nomme François Baroin au poste de porte-parole du gouvernement Juppé. Dix ans plus tard, il est nommé ministre de l’Outre-mer et connaît un bref passage en tant que ministre de l’Intérieur, entre mars et mai 2007.

C’est encore grâce à la famille Chirac que François Baroin fait la rencontre, en 2008, de sa future épouse, Michèle Laroque. La fille cadette de Jacques Chirac, Claude, les met en relation lors des 80 ans de Line Renaud. 

Ralliement au camp Fillon

Nicolas Sarkozy aura également témoigné toute sa confiance à l’ancien chiraquien. En 2010, après le fiasco des élections régionales, il le nomme à Bercy, au poste de ministre du Budget. Il devient ensuite ministre de l’Economie, en remplacement de Christine Lagarde, entre juin 2011 et mai 2012. 

Malgré quelques divergences avec l’ancien chef de l’Etat, beaucoup plus à droite que lui sur les questions de société et d’identité, c’est lui qu’il soutient pendant la primaire de la droite, fin 2016. Particulièrement discret pendant la campagne, François Baroin fait tout de même figure de favori au poste de Premier ministre en cas de victoire de Nicolas Sarkozy. 

La défaite de l’ancien président le poussant vers la sortie, il décide d’apporter son soutien à François Fillon au moment le plus critique pour ce dernier. Sa présence au rassemblement du Trocadéro ce 5 mars a sans aucun doute sonné la fin d’un éventuel retour d’Alain Juppé dans la campagne. Ironie du sort, François Baroin a su se rendre indispensable au camp Fillon à un mois de l’élection. 

Benjamin Delporte

 

 

Écrit par iejpedago

Laisser un commentaire