Football : tour d’Europe des grands

Liga BBVA

Depuis samedi, Madrid ne dort plus

L’Atlético a corrigé le Real Madrid 4-0 au terme d’un derby parfaitement maitrisé.

La démonstration de l’équipe de Diego Simeone a rendu totalement transparent le leader de la Liga. Si l’ouverture du score était imputable au gardien espagnol Iker Casillas, le deuxième but ne doit rien à personne. Entré à la place de Koke 8 minutes avant son chef d’œuvre, Niguez a doublé le score d’un magnifique retourné acrobatique. Griezmann à ensuite triplé la mise avant que Mandžukić, auteur d’un récital dans son rôle de numéro 9 ne parachève le travail.

L’occasion était trop belle pour Barcelone

Hier, les Catalans pouvaient revenir à un petit point du Real toujours leader. En battant l’Athletic Bilbao 5-2, les coéquipiers de Léo Messi ont réalisé une véritable démonstration. Si les stars de l’attaque ont répondu présent par Messi puis Suarez et enfin Neymar, c’est tout le collectif catalan qui a brillé. Contesté un temps, Louis Enrique, l’entraineur, semble réussir à enfin révolutionner le jeu barcelonais, une transition longtemps espérée.

 

Barclays Premier League

A Londres, le temps était aussi aux derbys historiques entre Tottenham, Arsenal et Everton Liverpool

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Finformationng.com%2Fwp-content%2Fuploads%2F2013%2F04%2FBarclays%252BPremier%252BLeague.jpg&imgrefurl=http%3A%2F%2Fwww.informationng.com%2F2013%2F04%2Fbarclays-premier-league-review.html&h=1095&w=1425&tbnid=g377dzqtNfl2XM%3A&zoom=1&docid=bXTtJo9eYq9soM&ei=-9vYVKOwLcGVasibgNAF&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=231&page=1&start=0&ndsp=31&ved=0CCwQrQMwAA

logo Barclays Premier League  informationng.com

Privés de leur recrue star, Alexis Sanchez, les Gunners ont passé l’essentiel de leur match à subir l’intensité des Spurs. Sur leur première action dangereuse, c’est pourtant Arsenal qui ouvrait le score par l’Allemand Mesut Ozil. C’était sans compter sur la révélation du championnat d’Angleterre, Harry Kane qui d’un doublé a rendu fou de joie White Hart Lane.

 

Profitant du triste match nul de City face à Hull, Chelsea se devait de creuser l’écart

Dans un match sans reflet face à Aston Villa, les Blues de José Mourinho ont fait le nécessaire face une équipe sans grande inspiration. Victorieux 2 buts à 1 le favori pour le titre en Angleterre creuse l’écart.

 

Dans les autres rencontres du weekend Manchester United a limité la casse face à West Ham 1-1 malgré une composition aussi offensive que surprenante de la part de Luis Van Gaa l, tandis que le dernier derby de Steven Gerrard face à Everton se soldait par un nul 0 à 0.

 

Serie A 

C’était un choc historique qui malheureusement n’en n’est plus un

La Juventus rencontrait le Milan AC en proie à de grandes difficultés financières et sportives. 21 points séparaient les deux équipes avant le coup d’envoi et la maitrise turinoise sur le match n’a pas laissé grand suspens. Vainqueur 3 buts à 1 grâce à Tevez, Bonucci et Morata devant 40123 personnes, le vainqueur du dernier exercice est bien parti pour conserver son titre.

De son côté, la Roma, privée de victoire depuis 4 matchs ne compte pas laisser filer son adversaire turinois

Si les Romains sont toujours à 7 points du leader, la victoire de ce weekend 2 buts à 1 face à Caglirari a surtout montré que les jeunes de la Roma peuvent assurer l’intérim quand les titulaires sont forfaits. La révélation du match, Daniele Verde, auteur d’une passe décisive a brillé dans une rencontre maitrisée.

 

Enfin, Naples, très en forme depuis la reprise et porté par un très bon Marek Hamsik a battu l’Udinese 3 buts à 1 confortant ainsi sa troisième place.

 

Bundesliga 

Logo Bundesliga

Logo Bundesliga fr.wikipédia.org

 Dortmund n’est plus dernier !

Dans le match de la peur qui l’opposait à Fribourg, les hommes de Jürgen Klopp ont enfin joué à leur niveau. Victorieux 3-0 grâce à un doublé d’Aubameyang, le Borussia respire enfin.

 

Incapable de s’imposer depuis la reprise, le Bayern s’est aussi rassuré.

Grands favoris pour le titre et annoncé comme potentiel vainqueurs de la ligue des champions, les hommes de Pep Guardiola ont battu Stuttgart 2-0. Un festival d’Arjen Robben avait permis au Munichois d’ouvrir le score avant que l’Autrichien David Alaba ne marque le but du weekend sur un coup franc de 35 mètres.

A voir la vidéo 

Enfin Wolfsburg, seul contestataire de l’hégémonie Bavaroise à écrasé Hoffenheim 3 buts à 0 grâce à B. Dosy et un Doublé de Kevin De Bruyne. Très attendu depuis son départ de Chelsea, Andréa Schürrle n’a pas déçu, auteur d’un bon match et d’une passe décisive.

Alexandre Benyahia

A lire également :

Un week-end de sport 

Écrit par mafloalex