Foie gras : nouveau foyer de grippe aviaire, la production privée d’exportation

Le ministère de l’Agriculture vient d’annoncer la détection d’un foyer de grippe aviaire H5N8 dans un élevage de canard du Tarn. Un coup dur pour les producteurs français à quelques semaines des fêtes de fin d’année. 

Le foie gras se fera rare sur les toasts hors de France. Car même si le virus H5N8 n’est pas dangereux pour l’homme, sa détection dans un élevage « ne permettra pas à la France de recouvrer le 3 décembre comme envisagé, son statut indemne d’influenza aviaire » explique le ministère.

L’exportation française de foie gras représente 20% de la production mondiale. Elle devait reprendre le 3 décembre.

Si la vente ne sera pas interrompue en France, les Français risquent de perdre confiance en leur produit national. En moyenne un ménage français achète 657 grammes de foie gras par an et 93% de la population française en consomme.

Les beaux jours des producteurs sont tributaires des fêtes de fin d’année. Mauvais timing donc pour la détection de ce foyer tardais où 2.000 canards sur 5.000 sont morts après contamination par le virus.

Le Japon, la Suisse, Hong-Kong et Israël restent les principaux pays importateurs de foie gras hors-Union européenne.

Le virus H5N8 avait une première fois été détecté le 26 novembre dans le Pas-de-Calais sur des canards sauvages.

Lina El Arabi

Écrit par Lina Elarabi