Fin de la belle histoire

Le Red Star s’est incliné 2 buts à 1 sans démériter hier soir au stade Jean Bouin en 8ème de finale de la Coupe de France face à l’AS St Etienne.

 

Très vite mené au score après une sortie hasardeuse de leur gardien Allain, le Red Star  prend un deuxième coup de massue avec l’expulsion de Julien Ielsch. 1 – 0 et à dix contre onze en moins d’une demi-heure de jeu, le pensionnaire de National trouve les ressources pour égaliser par l’intermédiaire de Bouazza qui redonne espoir aux Audoniens.

En deuxième période, les joueurs de St Ouen n’ont pas arrêté de courir derrière le ballon et ont fini par craquer logiquement à la 80ème minutes et un but contre son camp de Pierrick Cros, qui avait été formé à l’AS Saint Etienne.

Les supporters se rassemblent devant la mairie de St Ouen

Les supporters se rassemblent devant la mairie de St Ouen. copyright collectif Bauer

Le Stade n’était pas plein hier soir, une partie des supporters du club de Seine St Denis avaient décidé de boycotter ce match à cause de la délocalisation. Le Stade Bauer n’étant pas aux normes, la fédération a décidé de faire jouer la rencontre dans le stade du 16ème arrondissement ( Jean Bouin ). Une ineptie pour une partie des supporters. La belle histoire du Red Star s’arrête donc aux portes des quarts de finale, face à une équipe de St Etienne poussive qui a tout de même tenu son rang de favori.Florian Makhedjouf et son équipe sorte la tête haute de cette compétition prestigieuse  » On a fait un beau parcours, maintenant place au championnat. Un gros match nous attend samedi face au Paris FC »  Les joueurs du Red Star se concentrent désormais sur la fin de leur championnat avec pour objectif, la montée en ligue 2.

 

 

               Louis Schmit

Écrit par noyaudur