Fillon vs. Juppé : mais qu’est-ce qui les opposent vraiment ?
capture-decran-2016-11-25-a-13-00-45

François Fillon et Alain Juppé lors du dernier débat, le 24 novembre (Capture d’écran France 2)

Les deux finalistes de la primaire de la droite et du centre appartiennent au même parti, mais présentent quelques désaccords. Tour d’horizon à deux jours du dénouement.

# Russie et Syrie

Pour François Fillon, il n’y a pas d’autre choix que de se tourner vers les Russes et le régime syrien pour éradiquer Daech. De son côté, Alain Juppé critique « la fuite en avant » de la Russie et de la Syrie et estime qu’il « n’y aura pas de retour à la paix en Syrie avec Bachar-al-Assad ».

# Immigration

François Fillon est pour la suppression de l’aide d’État accordée aux immigrants sans papiers. Alain Juppé désire qu’elle soit limitée au cas d’urgence.

# Droit du sol

François Fillon propose que le droit du sol ne soit plus automatique, afin que la nationalité ne soit accordée qu’à la demande du jeune. Alain Juppé s’oppose à cette idée, si au moins un des parents est en situation régulière à la naissance de l’enfant.

# Mariage homo

Alain Juppé ne veut pas du tout revenir sur la loi Taubira. François Fillon envisage lui sa réécriture partielle, en particulier sur l’adoption plénière qu’il entend limiter aux couples hétérosexuels. Il veut éviter que la loi considère « qu’un enfant est fils ou fille, de manière exclusive, de deux parents du même sexe ».

# Fichés S

Alain Juppé se dit « favorable » à la création de centres de rétentions pour les fichés S par l’anti-terrorisme français, à condition que l’internement soit décidé par un juge. François Fillon souhaite « l’application stricte du code pénal ».

Sarah SIMAO

Écrit par Sarah Simao