Fêtons les « pulls moches » de Noël !

Le 16 décembre est la Journée internationale du Pull moche de Noël. Une tradition qui prend de l’ampleur ces dernières années. 

Oubliez la petite robe à paillettes, les talons hauts et les nœuds papillons : cette année, place aux « pulls moches » de Noël ! Depuis quelques années, cette tradition anglo-saxonne a envahi la France. Elle a même sa Journée internationale, célébrée ce 16 décembre.

Selon les historiens de ce « Christmas Jumper », le pull moche de Noël est apparu au début du XXème siècle. À cette époque, ce sont les mamies qui offraient à Noël des pulls tricotés à la main, avec des motifs en lien avec Noël : bonhommes de neige, rennes ou encore sapins. Ils étaient ensuite offerts à toute la famille lors du réveillon dans le but d’égayer les hivers les plus rudes.

Les chandails ont ensuite été remis au placard dans les années 1990, mais ils ont fait un retour remarqué en 2001 grâce au film « Bridget Jones ». Les cinéphiles se souviennent de la scène culte au cours de laquelle le personnage de Mark Darcy porte un magnifique col roulé vert orné de rennes.

Un rituel bien précis

Comment préparer au mieux cette journée spéciale ? Première étape, trouver un bon pull de Noël orné de motifs, rennes, guirlandes, etc. Plus il y aura de pompons, de couleurs criardes ou de paillettes, mieux ce sera. Il est désormais facile de trouver un pull moche de Noël car les grandes enseignes proposent leurs propres collections. Voici quelques propositions :

 

 

Asos 23,99€                                               Primark 18€                                         H&M 19,99€

Deuxième étape, porter le pull toute la journée. Enfin, il vous suffit de partager votre expérience sur les réseaux sociaux avec le hashtag #PullMocheDeNoël, ou #ChristmasJumperDay. À vous de jouer !

Emma Iannetta

Écrit par iejpedago