Roger Federer est sorti par Andreas Seppi à l'Open de Melbourne © Wikipédia

Roger Federer est sorti par Andreas Seppi à l’Open de Melbourne © Wikipédia

Le numéro 2 mondial battu par le 46ème du classement. Une première en 14 ans pour Federer qui, depuis 2001 n’a pas quitté l’Open de Melbourne avant les huitièmes de finale.

 

Un match en quatre sets remporté par l’italien Andreas Seppi, qui n’en revient toujours pas, après dix défaites consécutives contre le géant suisse. Mené les deux premiers sets, on reprend espoir au troisième quand la fatigue de l’italien se fait ressentir, Federer revient dans la rencontre et le gagne 6-4. On croit alors que la machine est lancée et que la situation va se retourner. Mais ce sursaut n’aura été qu’illusion puisqu’il s’incline 7-6.

Trop d’occasions manquées, de fautes évitables et un manque de rythme évident. L’Italien a bien joué c’est indéniable, mais personne n’imaginait qu’il puisse sortir Federer, qui plus est à ce stade du tournoi. Qu’il a d’ailleurs remporté en 2004, 2006, 2007 et en 2010. On ne saurait dire si c’est une erreur de parcours, ou la fin de carrière pour le recordman mondial, qui se fait ressentir depuis l’année 2013, particulièrement sombre pour le joueur et son retour à la deuxième place du classement en 2014.

Candice Bergeron

Écrit par Loïc Gugenheim