Facebook fait la chasse aux fausses informations

Le réseau social de Mark Zuckerberg lance une nouvelle fonctionnalité qui permettra aux utilisateurs de signaler les posts diffusant de fausses informations. Une vérification sera ensuite faite par des organismes indépendants.

Depuis la campagne présidentielle et l’élection de Donald Trump, les « fake news » sont devenues un sujet phare. Il sera dorénavant bientôt possible de jouer au cyber justicier et de faire en sorte que celles-ci disparaissent.

Le principe est très simple. Il suffit de cliquer dans le coin supérieur droit d’un post et cliquer une nouvelle fois sur l’onglet « it’s a fake news story » en anglais. Si plusieurs personnes font de même sur la publication, elle sera alors soumise à des sites reconnus pour leur travail de vérification de l’information comme Snopes, l’agence Associated Press ou ABC News.

S’il s’avère que l’article en question contient de fausses informations, il sera alors accompagné d’un triangle rouge contenant un point d’exclamation ainsi que de la mention « contesté par des vérificateurs indépendants ». Il sera toujours possible de partager les articles mais la mention apparaitra à chaque fois.
Par contre, il ne sera plus possible pour l’auteur d’en faire la promotion par le biais de la publicité.

 

Mais ce n’est pas la seule fonctionnalité qui permettra de dénoncer ce genre d’articles. La chasse aux fausses informations pourra également se faire avec Thisisfake.com. Cette fonctionnalité est développée par des journalistes auxquels Facebook a décidé de s’associer. Plus claire que Facebook, l’extension Google Chrome encadrera en rouge ce qui a été considéré comme étant une fausse information.

 

Kevin Hiot

Écrit par iejpedago