Eurovision : des candidats toujours plus insolites

Le concours de l’Eurovision ose la différence ! Entre les hard rockeurs aux masques de monstres et les travestis, les artistes choisis au fil des années ont présenté, pour la plupart, des profils atypiques.

L’édition 2015 n’échappe pas à la règle. Un groupe Punk, les PKN, composé de trisomiques et d’autistes, représentera la Finlande à Vienne le 23 mai prochain. Le concours de l’Eurovision semble privilégier l’anticonformisme. En 2014, une chanteuse barbue, Conchita Wurst, remportait l’Eurovision, comme pour balayer les préjugés.

Cette année, les quatre quadragénaires finlandais ont récolté 37% des votes à l’issue de la finale nationale. Leur but est d’éveiller la conscience collective sur les déficiences intellectuelles tout en réalisant un rêve. Ils interprèteront le titre «Always I have to » devant près de 200 millions de téléspectateurs à travers le monde.

Des polémiques quant à cette participation font toutefois surface. « The guardian » a publié des propos cinglants de  Yrjö Heinonen, un célèbre universitaire Finlandais: «Si PKN gagne, la majorité des Finlandais seront fiers d’eux. Sinon, ils penseront que c’était une erreur honteuse de les avoir envoyés là-bas et que ça entachera l’image de la Finlande dans le monde.»

Pour rappel, la Finlande a déjà remporté l’Eurovision en 2006 avec le groupe de heavy metal Lordy.

 

Marius Mathieu

Écrit par marmax