Etats-Unis : où en est l’enquête sur la fusillade de San Bernardino ?

Les enquêteurs pataugent. Après la fusillade de mercredi à San Bernardino (Etats-Unis), qui a fait 14 mort et 21 blessés, les motivations du couple de tueurs demeurent inconnues.

A San Bernardino, l'enquête continue

A San Bernardino, l’enquête poursuit son cours (gamweb/Wikipedia)

48 heures après le drame du 2 décembre, l’enquête se poursuit mais peine à avancer. Les motivations de Syed Farook et de sa compagne Tashmeen Malik restent encore un mystère pour la police. Celle-ci n’écarte pas la piste terroriste. Les enquêteurs envisagent également l’hypothèse d’une dispute liée au travail qui aurait mal tourné, comme l’a d’ailleurs souligné le président américain Barack Obama :

« Il est possible que ce soit lié au terrorisme mais nous ne savons pas. Il est aussi possible que ce soit lié au lieu de travail. » 

Une piste qui parait peu probable puisque les deux Américains – de confession musulmane et d’origine pakistanaise selon l’Express – possédaient une importante quantité d’armes lourdes dont 6.500 cartouches et une douzaine d’engin explosifs artisanaux.

D’après les sources du New York Times, Syed Farook aurait également été en contact « avec des extrémistes, aux Etats-Unis et à l’étranger il y a plusieurs années, mais pas récemment« . Parmi les extrémistes en question, cinq d’entre eux étaient sous le coup d’une enquête du FBI. La question prioritaire reste donc celle de la radicalisation.

En attendant plus d’informations, la ville de San Bernardino tente de faire son deuil des 14 victimes. De leur côté, les forces de polices américaines envisagent une multiplication de ce type de drame et s’attendent au pire.

Maxime Guyot

Écrit par marmax