Entretien décisif dans l’affaire Baupin

En mai 2016, Mediapart et France Info révélaient des accusations de harcèlement et d’agression sexuelles de la part du député écologiste Denis Baupin. Celui-ci fera face à l’une des victimes présumées, Isabelle Attard, ce 16 décembre.

Sept mois après le début de l’enquête, Denis Baupin doit rencontrer Isabelle Attard, députée du Calvados, ce vendredi 16 décembre. L’audience aura lieu dans le cadre de l’affaire accusant le député écologiste de harcèlement et d’agression sexuelles. Si 14 femmes du gouvernement ont mis en cause l’homme politique, cet entretien pourrait être essentiel à l’avancée de l’enquête car la députée est la seule plaignante n’ayant pas dépassé le délai de prescription.

Révélée en mai dernier par Mediapart et France Inter, l’affaire a conduit la Brigade de répression de la délinquance de la personne (BRDP) à lancer une investigation. Pour le moment, plus de 40 témoins ont été entendus. Isabelle Attard quant à elle accuse Denis Baupin de harcèlement sexuel « quasi quotidien« .

Denis Baupin plaide non coupable

Du côté de l’accusé, c’est la négation totale. Le député se dit victime d’un « lynchage » et nie toute accusation de harcèlement ou d’agression. Il a notamment reçu le soutien de Bertrand Delanoë, qui affirme que ces accusations sont « ignobles, humiliantes et dégradantes ». Sa femme Emmanuelle Cosse, ministre du Logement et de l’Habitat durable, a elle aussi annoncé soutenir son époux.

L’enquête n’en est aujourd’hui qu’au stade préliminaire. Il existe donc maintenant trois fins possibles à cette affaire : le renvoi de l’homme politique en correctionnel, l’ouverture d’une information judiciaire ou un classement sans suite. Denis Baupin a par ailleurs annoncé le 8 décembre qu’il renonçait à sa candidature aux législatives de 2017 suite aux accusations. Il a cependant précisé ne « pas arrêter la politique » pour autant.

Alessandra Sirany

Écrit par iejpedago