Encore Une pour « Valeurs Actuelles »

Le directeur de la publication de « Valeurs Actuelles« , Yves de Kerdrel a été condamné à 2000 euros d’amende. En cause : la Une du 22 septembre 2013 sur laquelle apparait une Marianne voilée. Une condamnation de plus pour l’hebdomadaire de droite. 

Une du 22 septembre 2013, l'hebdomadaire a été jugé hier. copyright Valeurs Actuelles

Une du 22 septembre 2013, l’hebdomadaire a été jugé hier. copyright Valeurs Actuelles

 

La parquet de Paris a tranché : « cette couverture joue avec les amalgames et les raccourcis » c’est ce qu’a affirmé le procureur Solène Gouverneyre. Une Marianne voilée et un titre provocateur qui coûte une fois de plus une lourde amende pour l’hebdomadaire. Le directeur de la publication Yves de Kerdrel justifie sa publication, en affirmant qu’il aurait pu décidé « d’une Marianne aux yeux bridés, peu importe« . Finalement, il devra verser un euro de dommages et intérêts à l’Union des Etudiants Juifs de France et SOS Racisme et 500 euros pour la Maison des potes et la Ligue Internationale Contre le Racisme et l’Antisémitisme.

La Une de trop ?

« Valeurs Actuelles » n’est pas à son premier jugement, ni à son dernier. L’affaire du jour vient de se clôturer mais, un second dossier l’attend. Le 5 mars, Kerdrel sera de retour au tribunal pour la Une « Roms l’overdose« . Plus récemment, le magazine de droite avait lancé une Une provocatrice envers la ministre de l’éducation Najat Vallaud-Belkacem « L’ayatollah, enquête sur la ministre de la Réeducation nationale« . Dans un contexte actuel où les actes islamophobes et antisémites sont en pleine croissance, « Valeurs Actuelles » ne passe pas inaperçu.

3 septembre 2014, Najat Vallaud-Belkacem ciblée par Valeurs Actuelles copyright Valeurs Actuelles

3 septembre 2014, Najat Vallaud-Belkacem ciblée par Valeurs Actuelles
copyright Valeurs Actuelles

Le jugement pour ce dossier aura lieu le 5 mars prochain copyright Valeurs Actuelles

Le jugement pour ce dossier aura lieu le 5 mars prochain copyright Valeurs Actuelles

 

Mathilde Lopes

Écrit par amb