Après 20 ans, Colette a quitté Saint-Honoré

VIDEO – Ce mercredi soir le rideau de paillettes s’est fermé une dernière fois sur l’un des concept-store les plus prisés de Paris. Sa fondatrice Colette Roussaux prend sa retraite, après s’être fait une place incontournable dans le monde de la mode française. Produits tendances, collaborations de luxe et atmosphère hype, c’est ça l’esprit colette.

REVIVEZ LA FERMETURE : 

 

20 mars 1997 – 20 décembre 2017. Vingt ans après son ouverture, la boutique du 213 Rue Saint-Honoré (Paris 1er) salue son public une dernière fois. À 19 heures, Colette ne sera plus. La dernière soirée dans les locaux de la marque excentrique s’est déroulée ce lundi, toujours dans cette même ambiance branchée dont elle est la référence parisienne. Comme invité de marque, le rappeur américain Travis Scott et le directeur artistique de la maison Yves Saint Laurent, Anthony Vaccarello présentaient leur édition limitée du vinyle créé en collaboration avec Colette.

The place to be

Outre le nombre incalculable de visiteurs ‘inconnus’ sur cette longue période de 20 ans, d’autres visiteurs eux, sont un peu plus reconnaissables. Parmi les stars habituées de la maison, on retrouve le directeur artistique de la maison Chanel, Karl Lagerfeld, l’artiste américain Pharrell Williams, ou encore la rédactrice en chef de Vogue, Anna Wintour. Et pendant la semaine de la mode, nombreux sont ceux qui se pressaient au concept-store durant leur court séjour, comme la chanteuse Katy Perry ou le rappeur Kanye West.

Saint Laurent s’installe à Saint-Honoré

Les plus grandes maisons de luxe ont investi le premier étage de Colette ces dernières semaines pour faire leurs adieux au célèbre concept-store parisien. Après Balenciaga, Thom Browne et plus récemment Chanel, c’est au tour de Saint Laurent. Ultime invité du concept-store la maison présente une sélection d’objets collector pensés par Anthony Vaccarello. Clin d’oeil d’un partenariat à la fois branché et luxueux, puisque les lieux rouvriront très prochainement sous la houlette de la marque «Yves Saint Laurent». Rendez-vous en janvier prochain, toujours au 213.

Léa Torrès

Edité par Léa Bitton

Illustré par Noa Bettan

Écrit par IEJ3B

Laisser un commentaire