Empereur du Japon : mais quel est son rôle ?

Le 30 avril 2019. C’est la date à laquelle l’empereur du Japon, Akihito, se retirera du pouvoir. Mais quel est le rôle de celui qui règne sur le pays depuis près de trois décennies ? 

Il avait choqué le Japon l’année dernière lorsqu’il avait exprimé son désir de se retirer, aujourd’hui c’est une réalité. Akihito, l’empereur du Japon depuis 1989, a décidé d’abdiquer. C’est ce qu’a annoncé aujourd’hui le Premier ministre japonais, Shinzo Abe. Peu connu dans le reste du monde, qui est donc l’Empereur du Japon et quel est son rôle ?

L’Empereur du Japon, Akihito et l’Impératrice Michiko lors de leur arrivée à Manille en janvier 2016 (Philippines) (Crédit photo : Flickr / Joseph Vidal)

De nos jours, l’empereur du Japon mène une vie retirée du public et des médias. Il n’apparaît que très peu, si ce n’est pour son anniversaire (le 23 décembre) et pour la nouvelle année (2 janvier). L’empereur du Japon ne dispose en effet d’aucun pouvoir et ce depuis 1945. Il détient néanmoins une autorité morale, bien qu’il l’utilise peu. Sa dernière intervention remonte à 2011. Au lendemain du séisme qui a touché le nord-est du pays, il avait joué son rôle, à savoir : soutenir moralement son peuple.

L’actuel rôle de l’empereur se limite donc aux rites et protocoles. Ce qui n’a pas toujours été le cas. La famille impériale trouve ses origines au VIème siècle avant J-C avec Jinmu, premier empereur et petit-fils de la déesse solaire Amaterasu. A l’époque et jusqu’en 1945, les empereurs étaient considérés comme des dieux vivants, chefs de la religion Shintô et souverains absolus.

Le statut de l’empereur a donc connu un tournant important au milieu des années 1940, suite à l’occupation du pays par les forces américaines. C’est donc un rôle bien différent de celui de l’époque qu’occupera le successeur de l’empereur Akihito. Un successeur qui n’est autre que son fils, le prince Naruhito.

 

Paul Lauterbach

Écrit par IEJ3A

Laisser un commentaire