Elections départementales : « vague bleue » sur la France

La droite est arrivée largement en tête, au premier tour des élections départementales. Juste derrière, le Front National confirme sa montée en puissance en devançant une gauche qui a limité la casse.

 

Les estimations des résultats sont tombées hier, peu après 20h. L’alliance UMP-UDI est arrivée en tête en recueillant 32,5% des suffrages. Elle est suivie par le FN qui a obtenu 25,8% des suffrages. Le Parti Socialiste arrive troisième avec 24%.

L’UMP, UDI ou Union de droite et centristes enregistrent ici une meilleure visibilité par rapport aux élections cantonales de 2011 (22,4%), soit une augmentation de 10 points. En revanche, la progression est modeste par rapport aux 30,7% des élections européennes de mai dernier. « La vague bleue » pressentie par Nicolas Sarkozy est donc confirmée par les chiffres.

L’UMP et ses alliés remportent donc son match national face au FN. Ces derniers étaient devenus le premier parti de France à la suite des élections européennes. Cependant, le parti de Marine Le Pen fait moins bien que prévu (30%) avec ses 25,8%.

A gauche en revanche, le PS accuse le coup (24%). En net recul par rapport aux  élections de 2011, il semble néanmoins se satisfaire de ces résultats. Le Premier ministre, Manuel Valls a même revendiqué une satisfaction à l’issue de ce premier tour, dans son combat contre le FN.

https://dailymotion.com/video/x2kafgh

A l’issue de ce premier tour, les listes de droite recueillent donc 36,5% au coude à coude avec les listes de gauche (36,3%). Confirmation ou non de cette tendance lors du second tour de ces élections dimanche prochain.

 

Carte interactive des résultats publiée sur LeFigaro.fr

Carte France élections département

 

 

Jacques-Olivier Busi

Écrit par nilsolivier