EDF, c’est la crise

Thomas Piquemal, directeur financier d’EDF quitte ses fonctions en raison d’un désaccord sur le projet britannique Hinkley Point. Le projet prévoit la construction de deux réacteurs nucléaires.

Le directeur financier d’EDF claque la porte. Thomas Piquemal, en poste depuis 2010, a présenté sa démission au PDG du groupe, dimanche 6 mars. La cause : un désaccord sur le projet de construction de deux réacteurs nucléaires EPR à Hinkley Point, en Angleterre. Un investissement coûteux, plus de 23 milliards d’euros, qui inquiétait Thomas Piquemal. du fait de la faisabilité à court terme du projet. Il avait aussi averti que cet investissement pourrait compromettre la situation financière d’EDF.
Dans le même temps, le ministre de l’économie Emanuel Macron avait défendu la construction des deux réacteurs en déclarant qu’il s’agissait d’un « très bon investissement » pour le premier producteur d’électricité au monde.

 

 

Ce n’est pas la première fois que le directeur financier fait part de ses inquiétudes concernant la centrale nucléaire de Hinkley Point. Mais jusqu’ici, il n’avait pas manifesté son désir de quitter ses fonctions.

Le groupe a confirmé cette démission et a nommé Xavier Girre comme nouveau directeur financier a titre provisoire. Il était jusqu’ici directeur financier pour la France de l’électricité. A l’ouverture des marchés, l’action d’EDF a dégringolé de 8%.

Nicolas Le Hérissé

Écrit par Nicolas Le Herisse