Du détergent trouvé dans une cuve de fabrication des yaourts Yoplait

Usine Yoplait de Vienne

Un odeur et une couleur suspecte ont alertés un des employés. La chaîne de production a été arrêtée au stade de la mise en pot et aucun yaourt ne serait sorti de l’usine selon le groupe de produits laitiers. À ce stade, une enquête a été ouverte pour « dégradation et destruction ». 

Selon Europe 1, les faits remontent à la semaine dernière et se sont déroulés dans l’usine Yoplait de la ville de Vienne, dans l’Isère. Alors que le yaourt se trouvait dans une cuve de 4 tonnes, qui représente l’équivalent de 40 000 pots, un salarié de l’usine a pris la décision de stopper la production suite à un aspect «anormal» du produit. Il n’y aurait donc aucun risque pour les consommateurs.

Un bidon vide retrouvé au pied de la cuve 

Un bidon vide retrouvé au pied de la cuve indique la possibilité d’un acte malveillant. Après cette découverte, Yoplait a porté plainte et le procureur de Vienne a saisi la Police Judiciaire. Si la piste de l’empoisonnement volontaire n’est pour l’heure pas écartée, l’enquête est menée à ce stade pour «dégradation et destruction» et non pour «tentative d’empoisonnement».

Ugo Faure

Édité par Antoine Ayral

Illustré par Marie Bloeme

Écrit par IEJ3B