Drame de «Dropped» : le monde du sport et des médias en deuil

Mardi matin, le lourd bilan du crash de deux hélicoptères en Argentine sur le tournage de «Dropped» secouait les français dès le réveil. Aucun des passagers n’a survécu. Un drame qui a suscité une avalanche de réactions sur les réseaux sociaux, lancée par les survivants de l’émission eux-mêmes. Suivis par le monde sportif, politique et médiatique pour rendre hommage aux défunts.

Après plusieurs interrogations, c’est l’agent d’Alain Bernard, candidat de l’émission, qui a confirmé le premier qu’il s’agissait bien du tournage de « Dropped ».

Les survivants

Sylvain Wiltord a été le premier à réagir sur Twitter.

Eliminé lors de la première épreuve du jeu, l’ancien footballeur était à Paris ce lundi soir et a donc été épargné par l’accident. Peu de temps après, un proche de Philippe Candeloro s’exprime en son nom sur Facebook et Twitter.

Son manager Alain Leblond expliquera plus tard avoir eu le patineur au téléphone « quelques minutes après l’accident, un peu avant 22h ». Philippe Candeloro lui aurait expliqué être dans l’équipe rouge qui attendait la seconde rotation : « J’étais à 400 mètres du lieu du drame et j’avais les yeux bandés car le jeu était de retrouver son itinéraire ».

Ce qui était également le cas d’Alain Bernard, surnommé « le miraculé » : il aurait dû monter dans l’un des deux hélicoptères. Son ami et conseiller Robert Leroux révèle sur le Parisien qu’il est finalement resté au sol pour une question de poids dans l’appareil, cédant sa place à Camille Muffat.

Invité à réagir au drame, , le nageur Amaury Leveaux a raconté au micro de Jean-Jacques Bourdin sur RMC qu’il était censé participer à « Dropped » et avait dû refuser. Finalement, c’est Camille Muffat qui a pris sa place.

Comme l’a fait savoir sa mère via son compte Twitter, la snowboardeuse suisse Anne-Flore Marxer a elle aussi réchappé au drame, attendant elle aussi le deuxième voyage, yeux bandés.

Hommages et témoignages

Le père de Camille Muffat s’est exprimé sur RTL : « Il y aura toujours le choc mais ma fille a eu cette chance d’avoir une vie fantastique. Qui s’arrête trop vite, bien sûr. Et elle a eu une belle vie, elle adorait ces émissions. Elle aimait l’aventure, elle prenait énormément de plaisir. Je pense qu’elle avait de belles qualités, je pense qu’elle était franche, elle était honnête, elle était patriote. C’est-à-dire que la France représentait quelque chose pour elle, la ville de Nice… il faut se battre. Et elle, jour après jour, elle a fait preuve d’une grosse ténacité et d’une grosse preuve de courage. Comment on ne pouvait pas être fier d’elle ?»

Sur RTL toujours, Sophie Kamoun – l’agent de la nageuse française – a fait part de sa détresse : «Je ne sais pas si je vais être capable de trouver les mots dans ce contexte pour être à la hauteur de ce qu’était Camille. C’était la droiture personnifiée. (…) C’était une fille de valeur, une jeune femme extraordinaire et une amie, une confidente, une petite sœur…»

La ville de Nice lui a d’ailleurs rendu un vibrant hommage, hier soir.

Alexis Vastine a lui aussi eu droit à son rassemblement.

L’Elysée n’a pas tardé à réagir via un communiqué. François Hollande a exprimé sa «stupeur» et son «émotion» : «La disparition brutale de nos compatriotes est une immense tristesse. La navigatrice Florence Arthaud, la championne olympique de natation Camille Muffat et le champion de boxe Alexis Vastine, qui ont tant fait briller la France, font partie des victimes».

Que ce soient Laure Manaudou, Denis Brognard, Nelson Monfort, Nicolas Sarkozy, Manuel Valls, Omar Sy, Jean-Michel Apathie, ou tous les autres, nombreuses ont été les réactions dans la sphère médiatique.

Les médias

L’accident a également donné lieu à des éditions spéciales sur les chaînes d’information. Parmi celles-ci, Jean-Jacques Bourdin sur RMC INFO, Bruce Toussaint sur iTélé, ou encore Cyril Hanouna sur TPMP.

  •  La société de production Adventure Line Productions (ALP), productrice du jeu d’aventures, s’est dite « effondrée » après l’accident mortel survenu lundi.
  •  Le groupe TF1 a lui aussi fait part de son « immense tristesse » via Nonce Paolini, PDG de la chaîne privée. Le dirigeant s’est exprimé mercredi matin sur Europe 1.

  • Sur Europe 1 – Hanouna les pieds dans le plat
  • M6 :
  • Le Parisien a consacré 8 pages de son quotidien au drame.

Une affaire qui rassemble médias, politiques et sportifs. Le tournage a été interrompu et toutes les équipes vont être rapatriées vers la France, d’après les précisions de l’ALP. Sur France Info, Nonce Paolini n’a pas voulu préciser si l’émission de télé-réalité serait, un jour, diffusée sur sa chaîne.

Philippine Martinez

Écrit par jackson