Dossier – Quelle place pour la danse Hip-Hop en France ?

Un B-Boy Américain qui éxécute un freeze légendaire, une figure qui demande de l'entrainement @wikimédia

 

Le mouvement Hip-Hop est connu comme une « culture de banlieue ». Ce courant culturel comprenant quatre formes d’expressions (Rap, Danse, Graffiti et Deejaying). Depuis quelques années, et tout particulièrement en France, elle a subit un processus d’institutionnalisation. Notamment pour les danses Hip-Hop (Breakdance …) requalifiées en courant de la danse contemporaine. Nées dans les années 1970 dans les fêtes de rue des quartiers noirs de New York, le Hip-Hop arrive en France comme une déferlante en 1980. Aujourd’hui cette place semble remise en cause, malgré son succès auprès des jeunes. 

Dossier réalisé par Fabrice Matip et William Regaya

vignette

Danser autrement, danser Hip-Hop !

vignette-3

Le 104, un lieu d’échanges

vignette1

Le courant Hip-Hop stigmatisé en France

vignette4

Bruce Ykanji : le parcours hors norme d’un danseur ambitieux

Écrit par wilfab