Le journaliste Pierre Ballester, dénonce un important système de dopage organisé dans le monde du Rugby, dans son livre-enquête « Rugby à charges », en librairies jeudi prochain.

L’homme qui était le premier en 2004 à dénoncer le système de dopage mis en place par Lance Armstrong dans le cyclisme s’est expliqué sur ces révélations ce lundi matin dans RMC:

« Il y a énormément de blessés, on essaie de le camoufler tant bien que mal. Environ 25% des effectifs professionnels qui sont à l’infirmerie chaque semaine. C’est énorme. »

Une enquête que Pierre Ballester a commencé depuis des mois, notamment après les déclarations fracassantes de Françoise Lasne en mars 2013 devant la commission d’enquête contre le dopage: « Le sport le plus touché en France n’est pas le cyclisme, mais le rugby ». Une véritable bombe lâchée par la directrice du laboratoire de l’Agence française de lutte contre le dopage et qui ouvre la voie aux travaux que mènera le journaliste à ce sujet.

A ce jour, cinquante personnes témoignent dans ce livre qui créé déjà la panique dans l’Ovalie avant même sa sortie.

                                                                      Mayline Meynard 

Écrit par nacerm