Donald Trump élu ce mardi 45e président des Etats-Unis, s’est adressé à ses partisans peu avant 9h (heure française) à New York, à l’hôtel Hilton. Retour sur ce discours aux antipodes du ton adopté durant sa campagne.

Donald Trump, élu 45e Président des Etats-Unis (crédit: BFM TV)

Donald Trump, élu 45e Président des Etats-Unis
(crédit: BFM TV)

Donald Trump élu ce mardi 45e président des Etats-Unis a débuté son premier discours en félicitant la candidate démocrate Hilary Clinton, dont il a salué  le travail « pendant de longues années ». « Nous devons lui être reconnaissants pour tout ce qu’elle a fait pour nous ». Un discours de rassemblement, tout en sobriété rappelant la grandeur des Etats-Unis.

Donald Trump en a fait des promesses ce matin! Mais surtout il a assuré être « le président de tous les Américains ». Une main qu’il tend à tout ceux qui avaient décidé de ne pas le soutenir. Il leur répond : « notre mouvement est composé d’Américains de toutes sortes d’origines. Nous allons travailler ensemble pour reconstruire la Nation ».

C’est le mot « ensemble » qui revient notamment sur ce premier discours car pour le 45e président des Etats Unis il se veut rassembleur « travailler ensemble va nous permettre de reconstruire notre pays, et redonner vie au rêve américain ».

Oui, Donald Trump veut se pencher sur le potentiel extraordinaire de son pays tout en marquant son speech par le désire de « reconstruire les ponts, les hôpitaux, les écoles ». Un objectif premier qui le pousse à vouloir « reconstruire nos infrastructures ».

Pourtant, ce qu’il faut retenir c’est l’invitation faites aux nations désireuses de travailler avec « nous » pour Donald Trump « rien que nous souhaitons pour l’avenir de notre pays n’est hors de portée et nous parions sur le meilleur uniquement ».

Une appel envers la communauté internationale qui selon lui « nous conclurons des partenariats et pas des conflits ».


Enfin, il a remercié sa famille présente au grand complet et l’équipe qui a travailler avec lui.

Un premier discours aux antipodes de sa campagne, loin de ses réquisitoires trash et de ses scandales dont le monde entier avait l’habitude.

 

                            Meghan Merires

Écrit par Merires Meghan